La digestion colique 

À cette étape, (gros intestin), la plupart des substances nutritives ont été absorbées. Ce qui reste des aliments ingérés est un liquide visqueux contenant des résidus qui n'ont pas pu être digérés des fibres végétales, par exemple). Les selles sont alors stockées dans le rectum, puis évacuées. Le processus complet de la digestion est alors terminé.

Quel organe est concerné par la digestion colique ?

Le gros intestin (ou côlon) : il fait suite à l'intestin grêle. Il mesure plus d'un ètre de long et ne sécrète aucun suc digestif particulier.

Le rôle du côlon

Les résidus non digérés vont être pris en charge par l'abondante population bactérienne que compte notre côlon. Le côlon réabsorbe l'eau afin de concentrer les matières fécales qui sont encore à l'état liquide à leur sortie de l'intestin grêle. Pour que les selles ne soient pas trop dures, il faut qu'elles contiennent suffisamment d'eau à la sortie du côlon. Le rôle des fibres végétales (pectine notamment) est de retenir l'eau. Cette substance se gonfle d'eau comme une éponge et facilite la migration des selles. Le mécanisme de concentration des matières fécales est d'une précision étonnante. Il faut que 86% de l'eau soient absorbés pour qu'une selle ait une consistance normale.(Doctoresse Kousmine)

Découvrez nos solutions pour votre confort digestif